Traduire des formats spéciaux
Karlos del Olmo

Cet article propose une série d'indications pratiques afin que les traducteurs puissent aborder, avec certaines garanties de succès et sans trop perdre de temps (ni d'argent, bien évidemment) à des documents se présentant sous différents formats numériques. Certes, ces formats n'étaient pas couramment utilisés jusqu'ici, mais il ne fait aucun doute qu'ils seront de plus en plus fréquents à l'avenir, car les entreprises sollicitant des prestations de traduction exigent des qualifications de plus en plus élevées en matière d'informatique. Cependant, ce qui apparaît aujourd'hui comme une difficulté peut se transformer en opportunité pour les personnes concernées, dans la mesure où elles souhaitent ajouter une plus-value au produit traduit.