Senez 16 (1995)

Senez16

Traduction: Ana Ibabe

Date de publication: 1995
ISSN: 84-7086-287-1
D.L.: SS 1.205
128 pp.


Tous les articles de ce numéro ont été publiés en Basque. Veuillez lire les résumés.

Présentation - Koldo Biguri

Chers lecteurs et lectrices:

À partir de ce numéro SENEZ change tant dans sa forme que dans son contenu. Quant à la forme nous voulons vous présenter une revue plus attrayante et, pour ce qui est du contenu, nous pensons que les réflexions autour de la traduction ne doivent pas forcément être d’ennuyeux exercices d’érudition ; aussi proposons-nous un éventail plus ample de sujets et de thèmes en permettant aux traducteurs de publier leurs travaux ou d’analyser le travail des autres. Nous comptons ainsi élargir le nombre de nos collaborateurs et nous rapprocher davantage de la réalité quotidienne des traducteurs.

Il est vrai que nous avons accumulé jusqu’à présent une riche expérience sur la traduction, mais ce travail reste encore tres éparpillé, chaque traducteur-interprète-correcteur travaillant de son côté; nous pensons que toutes ces expériences ,si modestes ou simples soient-elles, méritent d’être connues de tous. Certes, l’objectif de notre revue n’est pas d’étoffer le CV de quiconque, mais plutôt de parler de notre travail, d’en exposer les problèmes et de proposer des solutions, et pourquoi pas, de soumettre nos travaux au jugement d’autrui. Cette revue n’a pas pour objectif de grossir le curriculum académique de personne, et si par contre, des que nous avons et de faire connaître les possibles,

Dorénavant, SENEZ offrira aux professionnels de la traduction la possibilité de publier toute sorte d’articles, qu’ils soient brefs ou longs, au contenu simple ou substentiel. Nous réserverons une place spéciale aux traductions commentées car elles sont un très bon moyen d’élargir et d’approfondir nos connaissances en la matière.D’autre part,–compte tenu du fait que la traduction est avant tout un exercice pratique, nous nous engageons, chers lecteurs et lectrices, à publier les travaux de traduction que vous nous enverrez : poésies, contes, textes en prose, etc., la seule condition étant qu’ils soient brefs. Par ailleurs, il existe de nombreux textes intéressants qui mériteraient d’être publiés, et qui ne trouvent de place nulle part, peut-être parce que trop courts : SENEZ leur en offre une.

Pour finir nous dirons que SENEZ est une revue des traducteurs et pour les traducteurs, ouverte à tous ceux qui exercent ce beau métier, non seulement pour qu’ils la lisent, mais pour qu’ils y écrivent aussi. Il est certain que tout peut nous conduire au savoir et nous souhaitons que notre revue vous plaise et contribue à cela.